Espoir (par Zanta, Quies)

Regarder bien ces lueurs,
Elles vous remplissent de chaleur.
Sont-elles réelles, imaginaire?
Ont-elles leur place dans cet enfer!

Sentir toutes ces douceurs,
Venir vous caresser la peau,
Et même parfois dans la douleur,
Soulager l'homme de son fardeau.

Il peut briller de mille feux,
Et rappeler qu'il y des dieux,
Ou bien s'éteindre dans l'oubli;
Et réveiller tous les ennuins.

Je suis aveugle depuis longtemps,
Mais ce souvenir est bien présent,
Que donnerais-je pour le revoir?
Tout sans doute... C'est mon espoir