Dans ma chair en son Temps (par Zanta, Quies)

Tous à terre,
Ils se baignent,
Dans la chair,
De ceux qui saignent,
Horrifiée par tout ce sang,
Je regarde le néant,
Seule, et non dévorée,
Je ne vois que des tripes arrachées,
....
Seule contre le temps,
J'avance tristement,
Ni But, ni règle,
Ne couvre mon orgueil
J'avance, toute frêle,
Je me saoule, jusqu'à mon dueil,
....
Personne ne me regarde,
Ils sont déjà partis,
Et moi, je monte la garde,
Comme la dernière des abrutis,
Le temps s'est arrété,
Pour moi, seule à vivre,
Mais déjà j'ai deviné,
Quel sera mon avenir!